Questionnaire : merci pour votre collaboration !

En remplissant ce questionnaire, vous nous aiderez à mieux comprendre vos besoins et vos attentes : cliquez ici

Réservation obligatoire + Pass sanitaire La visite du Forum des Sciences est conditionnée par la présentation d'un pass sanitaire valide. À compter du 30 septembre 2021 (hors groupe scolaire), le pass sanitaire sera obligatoire à partir de 12 ans.

fermer
Régler la taille des polices : A- A A+

Energies collectives

« Notre maison brûle … et ce n’est plus seulement une métaphore. »

En 1988, lorsque l’ONU a constitué le GIEC (Groupe International d’Etude sur le Climat), la question du réchauffement climatique et de l’impact des activités humaines était en discussion.

Dans son premier rapport, en 1990, le GIEC écrivait : « Une détection sans équivoque prendra probablement plus d’une décennies ». En 2007 (4ème rapport), la formule était devenue « L’essentiel du réchauffement climatique depuis 1950 est très probablement (9 chances sur 10) dû aux gaz à effets de serre » et en 2013 (5ème rapport), « Il est extrêmement probable (95 chances sur 100) que l’influence humaine a été la cause dominante … ».

Le travail scientifique a donc été réalisé et le consensus scientifique est établi. Pourtant, les émissions de CO2 continuent de croître. La question n’est plus seulement de comprendre l’évolution du climat, que de savoir traduire les conclusions scientifiques en comportements et en choix collectifs. Actuellement, les progrès réalisés dans le développement par exemple de l’électricité renouvelable, sont inférieurs à la progression globale de la demande d’énergie. C’est pourquoi la production de pétrole, en particulier, et donc l’émission de gaz à effets de serre continuent à augmenter.

Nous avons donc souhaité, pour cette nouvelle saison culturelle, aborder la question cruciale de l’énergie dans un champs plus large que celui de la physique, de l’économie ou de la technologie.

Comment passer du constat partagé à une force collective en action ? Comment mobiliser l’énergie humaine pour faire face à un défi, à une limitation, voire à nos propres désirs insensés de puissance ?

Dès lors, il nous a semblé pertinent de s’éloigner un peu du sujet pour aller puiser des ressources dans d’autres champs afin d’en tirer des enseignements plus larges sur la manière dont les hommes, individuellement ou en groupe se rassemblent et se mettent en action. Cette saison, nous l’avons donc voulue « co-construite ». Le projet que vous allez parcourir a été préparé avec un réseau large d’acteurs culturels, scientifiques, éducatifs, associatifs qui sont venus orienter notre réflexion et contribuer à notre programmation. Qu’ils en soient tous sincèrement remerciés, la richesse de leurs propositions culturelles est à la mesure de la complexité des questions abordées.

L’exemple du sport nous a semblé riche et pertinent. Outre l’intérêt manifeste qu’apportent les sciences à l’analyse et à l’amélioration des gestes sportifs, le sport est un mouvement social, porteur de valeurs, de développement individuel et collectif, …

Pour les plus petits, nous aborderons le sommeil. Le sommeil est un besoin vital et un moment clé pour retrouver notre capacité d’action : se mettre au repos, et même, en quelque sorte, s’isoler du monde pour pouvoir ensuite agir. Le sommeil est bien un moment paradoxal, un temps rendu à l’imaginaire indispensable pour retourner dans le réel, un besoin universel mais pratiqué et investi avec tellement de différences.

Enfin, nous aborderons plus directement la question des énergies en observant d’où vient « l’énergie des étoiles », et en particulier celle du Soleil, qui alimente principalement la vie sur Terre et en proposant, autour de l’électricité des activités pédagogiques pour comprendre la manière dont nous consommons et utilisons l’énergie.


Forum des Sciences - Centre François Mitterrand

⚡ Votre navigateur est obslète ! ⚡

Mettez-le à jour pour voir ce site correctement.

Mettre à jour